Parce que l’avenir du logement social se joue aussi à Bruxelles

Accueil > Ancien site > USH EUROPE : À LA UNE > Une nouvelle directive - une nouvelle énergie pour le logement (...)

Une nouvelle directive - une nouvelle énergie pour le logement ?

La conférence du 12 septembre 2011 organisée par le CECODHAS au Comité des Régions, avait pour thème la nouvelle directive sur l’efficacité énergétique et son impact sur le secteur du logement. Cet évenement a permis de développer les progrès réalisés et les enjeux déterminants liés au volet énergétique.

La conférence du 12 septembre 2011 organisée par le CECODHAS au Comité des Régions, avait pour thème la nouvelle directive sur l’efficacité énergétique et son impact sur le secteur du logement. Des experts sur les questions urbaines, énergétiques, du bâtiments mais également des personnalités politiques, ont témoigné des avancées et des enjeux liés à l’efficacité énergétique sur la scène européenne. La nouvelle proposition de directive sur l’efficacité énergétique publiée le 22 juin 2011 par la Commission est censée apporter des réponses aux problèmes liés aux économies d’énergie.

Le premier panel était consacré au rôle et à la place du consommateur dans le processus d’économie d’énergie. Désormais le citoyen « innovactif » est responsabilisé puisqu’il est informé sur l’état réel de sa consommation via l’installation de compteurs intelligents. C’est un progrès considérable pour la réalisation d’économies sur les factures énergétiques. Ces avancées technologiques permettent d’impliquer le consommateur dans une conduite énergétique responsable

Le second panel portait sur le volet local de l’efficacité énergétique à savoir l’implication des communes dans la réalisation d’économie d’énergie. Le directeur énergétique de la ville de Frankfort, Werner Neumann a présenté les efforts considérables poursuivis par sa municipalité et par les lands allemands en matière d’économie d’énergie. Dans le même temps Claudio Fontani de l’équipe municipale de Florence a également évoqué le rôle important de l’organisation la convention des maires qui a permis de mettre en avant l’action des grandes villes européennes dans ce domaine.

Enfin le troisième et dernier panel était consacré aux financements des mesures d’efficacité énergétique dans le logement social. C’est une question cruciale pour les organismes Hlm car les fonds manquent pour rénover et adapter le parc de bâtiments nouveaux et existants. Des solutions sont mises sur la table, tels que les contrats de performance énergétique et les ESCO. Les intervenants ont mis l’accent sur la nécessité de poursuivre l’expérimentation des contrats de performance énergétique en soulignant ses points forts et ses faiblesses.

Cette journée a permis de dresser les principales actions menées par les autorités concernées, les efforts menées ces dernières années ainsi que les perspectives annoncées. La nouvelle proposition de directive sur l’efficacité énergétique est actuellement discutée au sein du Parlement européen, elle permettra d’apporter des réponses au défi énergétique européen.


Voir en ligne : Présentations powerpoint des intervenants